Légère hausse de l’immigration des citoyens des Etats membres de l’UE-27 ou de l’AELE

Communiqués, ODM, 20.02.2012

Berne. Fin décembre 2011, 1 772 279 ressortissants étrangers vivaient en Suisse. La plupart d’entre eux (1 147 185 personnes) provenaient d’Etats membres de l’UE-27 ou de l’AELE. En 2011, leur effectif a connu une hausse légèrement plus importante que l’année précédente (4,1 % contre 3,3 % en 2010). D’après l’Office fédéral des migrations, cette hausse coïncide avec la situation économique en Suisse.

Fin 2011, le nombre de personnes en provenance d’Etats tiers s’élevait à 625 094, soit une augmentation de 1 % par rapport à 2010. Cette évolution est le reflet de la politique du Conseil fédéral, la loi fédérale sur les étrangers (LEtr) ayant introduit un système d’admission selon lequel seules les personnes particulièrement qualifiées peuvent être recrutées dans des pays non membres de l’UE-27 ou de l’AELE.

En 2011, 142 471 étrangers ont immigré en Suisse (2010 : 134 171). Le nombre d’étrangers ayant émigré a connu une légère baisse par rapport à l’année dernière : 64 038 étrangers ont quitté la Suisse (2010 : 65 523).

Les plus fortes augmentations relevées en 2011 concernent les Allemands (+ 12 601), suivis des Portugais (+ 11 018), des Kosovars (+ 8923), des Français (+ 4370) et des Erythréens (+ 2575). La plus forte diminution concerne les ressortissants de la Serbie (- 10 386), de la Bosnie et Herzégovine (- 1053), de la Croatie (- 1011), du Sri Lanka (- 941) et de la Turquie (- 452). Ces chiffres sont conformes à la tendance observée depuis plusieurs années.

La statistique des étrangers ci-jointe fournit davantage d’informations sur les derniers chiffres de la population résidante permanente de nationalité étrangère en Suisse.

Contact / renseignements
Office fédéral des migrations, T +41 58 465 11 11, Contact