Initiative populaire fédérale "6 semaines de vacances pour tous"

Votation populaire du 11 mars 2012

Retour à «Votations»

L’initiative populaire « 6 semaines de vacances pour tous » veut que tous les travailleurs aient droit à des vacances payées de six semaines par an au minimum. Le Conseil fédéral et le Parlement recommandent le rejet de l’initiative.

Des absences prolongées dues aux vacances devront être compensées d’une manière ou d’une autre : soit les entreprises engageront du personnel supplémentaire, soit leurs employés devront mettre les bouchées doubles pour faire leur travail en moins de temps. Le texte de l’initiative n’apporte pas de réponse à cette question. On ne sait donc pas si l’acceptation de l’initiative se fera sur le dos des employeurs ou des employés. L’initiative n’offre par conséquent aucune garantie que la pression sur les travailleurs diminuera. Son acceptation pourrait en revanche entraîner une hausse des coûts salariaux, au détriment de l’emploi en Suisse.

Pour faire du bon travail, il faut être reposé et en bonne santé. Le Conseil fédéral en est parfaitement conscient. Il est donc favorable à toute réglementation offrant aux travailleurs le repos nécessaire pour qu’ils se sentent bien. Il estime cependant que la réglementation actuelle en matière de vacances a fait ses preuves : elle permet aux parties contractantes et aux partenaires sociaux de négocier des solutions sur mesure. Elle offre une marge de manœuvre pour définir avec souplesse des conditions de travail favorables – dont font partie non seulement les vacances, mais aussi des augmentations de salaire, des réductions du temps de travail, le temps partiel ou la création de structures d’accueil pour les enfants. L’acceptation de l’initiative restreindrait la marge de manœuvre financière pour négocier ce type de mesure.

Pour toutes ces raisons, le Conseil fédéral et le Parlement recommandent de voter non à l’initiative populaire « 6 semaines de vacances pour tous ».

Résultats finaux provisoires (participation: 45.1%)
Oui 33.5% / Non 66.5%