Projet « MPC 2011 » : le DFJP ne partage pas les réserves de la CdG-N

Communiqués, DFJP, 02.07.2010

Berne. Le Département fédéral de justice et police (DFJP) a pris acte de la lettre de la Commission de gestion du Conseil national (CdG-N) faisant état des réserves de cette dernière quant à l’engagement de M. Urs von Daeniken dans le projet « MPC 2011 », lequel vise à détacher le Ministère public de la Confédération (MPC) du DFJP le 1er janvier 2011. Même s’il ne partage pas les réserves de la CdG-N, le DFJP est disposé à rechercher avec elle une solution à même d’obtenir sa confiance. A cet effet, M. von Daeniken quittera ses fonctions à la tête du projet et sera remplacé, à titre transitoire, par le procureur général suppléant. Le DFJP répondra en détail à la lettre et aux questions de la CdG-N dans les délais prévus, d’ici au 15 août 2010.

M. von Daeniken, ancien chef du Service d’analyse et de prévention (SAP), n’a pas rejoint le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) lors du transfert du SAP dans ce département. Le transfert proprement dit était placé sous la conduite de M. Jürg Bühler, qui était alors le suppléant de M. von Daeniken. Demeuré au DFJP, M. von Daeniken n’assume plus aucune fonction en lien avec des données ou des systèmes d’information sensibles depuis le 1er janvier 2009, mais accomplit des tâches de soutien, d’administration et d’organisation dans divers projets.

Il a notamment fourni des activités de conseil en vue de la mise sur pied de l’état-major de crise du DFJP, collaboré aux préparatifs et à la réalisation de l’exercice de conduite stratégique 2009 et veillé au développement du dispositif de gestion des risques du département. Depuis la fin d’avril 2010, il a assisté le procureur général de la Confédération dans la mise en œuvre du projet « MPC 2011 ». La responsabilité de ce projet reste toutefois du ressort du procureur général, M. von Daeniken dirigeant quant à lui le groupe de projet, composé de collaborateurs du MPC et du DFJP. En tant que responsable du projet, le procureur général de la Confédération avait proposé cette répartition des tâches à la cheffe du DFJP, qui l’avait approuvée en sa qualité de mandante.

Les activités déployées par M. von Daeniken depuis 2009 pour le compte du DFJP n’ont donné lieu à aucun problème. Il exécute ses tâches conformément au mandat qui lui est confié. Le poste de M. von Daeniken au Secrétariat général du DFJP est limité à la fin de 2011.

Contact / renseignements
Service d'information DFJP, T +41 58 462 18 18, Contact