Simonetta Sommaruga à la réunion du Conseil JAI à Luxembourg

Communiqués, DFJP, 11.04.2011

Berne. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), a participé aujourd’hui à Luxembourg à la réunion du Comité mixte Schengen du Conseil des ministres de la Justice et des Affaires intérieures (JAI) de l’Union européenne. Cette réunion a été l’occasion de discuter, entre autres questions, de la situation en Afrique du Nord.

Le Comité mixte Schengen, qui réunit les ministres de la Justice et de l’Intérieur des États membres de l’UE et des États associés à Schengen, a fait le point sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Système d’information Schengen de deuxième génération (SIS II) et sur l’avancement des travaux relatifs au Système central d’information sur les visas (CS-VIS). Concernant le SIS II, la prochaine étape consistera en la réalisation de tests avec les États membres. La révision du règlement relatif à l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures (FRONTEX) était aussi à l’ordre du jour. Il s’agit de renforcer les capacités de cette agence afin d’accroître encore son efficacité.

Le comité et la Commission de l’UE se sont par ailleurs penchés sur la situation en Afrique du Nord, examinant une série de mesures envisageables à court et moyen terme pour gérer l’arrivée de réfugiés dans le sud de l’Europe. Parmi les options discutées figurent la possibilité d’activer la directive interne de l’UE concernant l’octroi d’une protection temporaire en cas d’afflux massif de personnes déplacées, ainsi que des formes concrètes de soutien en faveur des États Schengen les plus touchés. Cette assistance pourrait prendre la forme d’un renforcement des engagements de FRONTEX en Méditerranée ou d’un soutien financier. Sont également concevables l’accueil de contingents de réfugiés par différents États et une intensification de la collaboration entre l’UE et la Tunisie en matière de réadmission et de lutte contre la migration illégale. La Commission rédigera un rapport détaillant des mesures en ce sens, qu’elle présentera lors d’une réunion extraordinaire du Conseil JAI au mois de mai.

Contact / renseignements

Daniel Klingele, Mission de la Suisse auprès de l’UE, tél. +32 473 98 34 20