Office fédéral des migrations

Statistique en matière d’asile du mois de septembre : demandes en hausse de 18 %

Communiqués, ODM, 20.10.2011

Berne. En septembre 2011, 2042 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit une hausse de 18,1 % (313 demandes) par rapport au mois d'août (1729 demandes). Les principaux pays de provenance sont, comme le mois précédent, l’Érythrée et la Tunisie, suivies du Nigéria. En comparaison trimestrielle, le nombre de demandes d'asile est resté stable (+ 1,6 %).

250 ressortissants érythréens ont déposé une demande d’asile au mois de septembre 2011, soit huit de plus qu'au mois d'août (+ 3,3 %). Les Tunisiens étaient 186 (- 13,1 %) et les Nigérians 170 (+ 11,8 %).

En septembre 2011, les autorités suisses ont adressé 647 demandes de prise en charge à d'autres Etats Dublin. 392 transferts ont déjà été effectués. La Suisse a, quant à elle, reçu 101 requêtes de prise en charge émanant d’autres Etats Dublin. 43 personnes ont déjà été transférées.

Données pour le troisième trimestre de 2011

Au total, 5513 demandes d'asile ont été déposées au troisième trimestre 2011. Ce sont 89 de plus qu'au trimestre précédent (+ 1,6 %) et 1587 de plus qu'au troisième trimestre 2010 (+ 40,4 %).

L'évolution des demandes d'asile concernant les trois principaux pays de provenance résulte de la situation dans l'espace méditerranéen. En effet, au cours du printemps et de l'été derniers, la route migratoire reliant la Libye à l'Italie (Lampedusa) par la Méditerranée était à nouveau ouverte. A ce jour, près de 55 000 personnes sont arrivées à Lampedusa. Certaines d'entre elles ont poursuivi ou poursuivent leur voyage vers la Suisse.

Le nombre des demandes réglées en première instance a augmenté de 21,9 % par rapport au trimestre précédent. Par ailleurs, 989 personnes ont pu être remises à un autre Etat Dublin, soit 11,8 % de plus qu'au deuxième trimestre 2011.

Des précisions sur l'évolution des demandes d'asile au cours du troisième trimestre 2011 sont disponibles en annexe.

Contact / renseignements
Michael Glauser, Office fédéral des migrations, T +41 31 325 93 50, Contact