Office fédéral des migrations

Langue

Retour à «Thèmes»

L’art. 4 de la loi fédérale sur les étrangers (LEtr) souligne le rôle essentiel que la politique migratoire accorde à la maîtrise d’une langue nationale. Bien que les connaissances linguistiques ne constituent pas un objectif en soi, elles sont en règle générale une condition indispensable à l’intégration sociale et professionnelle.

L’Office fédéral des migrations (ODM) souhaite améliorer les prémisses de l’apprentissage linguistique afin de garantir une promotion linguistique de qualité et des évaluations uniformes au niveau national. Tel est notamment l’objectif du volet «Langue et formation» du programme des points forts 2008–2011.

L’ODM a été chargé d’élaborer un «concept-cadre relatif à l’encouragement des connaissances linguistiques» (mandat du Conseil fédéral faisant suite au Rapport sur les mesures d’intégration du 22 août 2007). Le projet vise à améliorer la coordination entre les offices, la Confédération et les cantons et à définir des normes en matière d’encouragement et d’évaluation des connaissances linguistiques. A cette fin, l’ODM a décidé de développer à l’intention des partenaires cantonaux des instruments adéquats.

Pour l’heure, l’Institut de plurilinguisme de l’Université de Fribourg a élaboré un «Curriculum de référence en matière d’encouragement de l’apprentissage linguistique par les migrants». D’ici à 2011, d’autres instruments encore seront développés en vue d’encourager l’apprentissage linguistique par les migrants et d’évaluer les compétences linguistiques acquises.
  

 
Concept-cadre relatif à l’encouragement des connaissances linguistiques

La présente information de l’Office fédéral des migrations (ODM) vise à vous informer sur les travaux en cours concernant le concept-cadre relatif à l’encouragement des connaissances linguistiques ainsi que sur les réglementations et les recommandations en vigueur dans le domaine de l’évaluation des compétences linguistiques.

Le curriculum-cadre peut être commandé gratuitement à l'adresse suivante:
 
Première conférence nationale fide le 15 mai 2012

La Confédération et les cantons ont décidé d’unir leurs efforts afin de renforcer l’encouragement de l'intégration dès 2014. A cet effet, l’encouragement de l’apprentissage d’une langue nationale jouera un rôle central. Jusqu'à présent, il manquait un cadre uniforme et des instruments permettant d’encourager l’acquisition de connaissances d’une langue nationale et d’évaluer les compétences linguistiques. Il convient à présent de combler cette lacune. Aussi le Conseil fédéral a-t-il chargé un groupe d'experts dans le domaine de l’encouragement de l’apprentissage linguistique (sous la direction de l'Office fédéral des migrations) de développer, sur la base de travaux préparatoires et en collaboration avec divers acteurs, plusieurs instruments destinés à assurer la qualité dans l'enseignement de la langue – le système fide. Testés avec succès en 2011, ces instruments ont été présentés aux participants de la journée du 15 mai.

Contact / renseignements
Office fédéral des migrations, Contact