Simonetta Sommaruga rencontre le ministre italien de l’Intérieur Roberto Maroni

Communiqués, DFJP, 20.09.2011

Berne. Simonetta Sommaruga, cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), a rencontré, aujourd’hui à Rome, le ministre italien de l’Intérieur Roberto Maroni pour une discussion de travail. Les principaux thèmes abordés ont été la mise en œuvre du régime de Dublin et les événements en Afrique du Nord. Mme Sommaruga et M. Maroni sont convenus de renforcer la coopération entre leurs deux pays en matière de migrations. À cette fin, la Suisse prévoit notamment de détacher une personne de liaison à Rome.

L’Italie est, de par sa situation géographique, l’un des premiers pays de destination en Europe des requérants d’asile et des migrants en provenance d’Afrique. La cheffe du DFJP s’est entretenue avec le ministre italien de l’Intérieur de la situation actuelle et des évolutions prévisibles en Afrique du Nord, ainsi que des développements potentiels concernant les mouvements migratoires en direction de l’Europe. Ensemble, ils ont aussi discuté des possibilités de collaboration avec la Tunisie.

L’Italie est le principal partenaire de la Suisse dans la mise en œuvre de la procédure Dublin, qui détermine quel est l’État responsable pour le traitement d’une demande d’asile. Si la collaboration fonctionne bien dans l’ensemble, elle peut encore être améliorée dans certains domaines. Le cas, par exemple, des personnes qui, après avoir été renvoyées en Italie en application de la procédure Dublin, reviennent rapidement en Suisse pour y déposer une nouvelle demande d’asile soulève des difficultés. Le problème réside essentiellement dans le fait que ces personnes ne sont pas renvoyées dans leurs pays de provenance. Pour palier cette situation, Mme Sommaruga et M. Maroni sont convenus de renforcer la coopération entre leurs deux pays en matière de migrations, dans un cadre bilatéral, mais aussi dans le cadre du système Dublin. Ce renforcement passera notamment par le détachement d’une personne de liaison à Rome par la Suisse.

Les discussions ont aussi porté sur certains aspects de la coopération policière bilatérale en matière de lutte contre le crime organisé et, plus particulièrement, sur la possibilité de réviser l’accord bilatéral de coopération policière conclu en 1998.

À l’issue de son entrevue avec le ministre Roberto Maroni, la conseillère fédérale a rencontré, à l’Ambassade de Suisse, des experts du ministère italien de l’Intérieur et d’organisations humanitaires internationales pour approfondir une série de questions sur l’asile et les migrations.

Contact / renseignements

Service d'information DFJP
T
+41 58 462 18 18

Contact

Für das Polizeiabkommen: Marco Marinzoli, 0039 06 809 57 324