Partenariat migratoire Suisse – Nigéria : projet pilote de coopération policière

Communiqués, ODM, 17.08.2012

Berne. Le projet pilote de coopération policière entre la Suisse et le Nigéria, qui s’est déroulé en 2011, a été couronné de succès. C'est pourquoi il est reconduit en 2012 par l’Office fédéral des migrations (ODM), en collaboration avec les polices cantonales, le Corps des gardes-frontière (Cgfr) et l’agence nigériane de lutte contre la drogue (NDLEA). Cette nouvelle phase de la coopération permettra à des agents de la NDLEA d’effectuer des stages sur différents sites en Suisse.

Le partenariat migratoire conclu entre la Suisse et le Nigéria reflète une approche globale de la migration, c’est-à-dire une approche reconnaissant à la fois les opportunités et les défis de la migration. La lutte contre le trafic de drogue est un des domaines de collaboration prévus dans le protocole d'entente (MoU) de février 2011.

Le projet pilote, qui s’étendra d’août 2012 à juillet 2013, vise à approfondir la coopération opérationnelle entre les autorités compétentes des deux Etats, afin de lutter durablement contre le trafic de cocaïne auquel se livrent des ressortissants nigérians. A cet effet, l’Office fédéral de la police (FEDPOL) est appelé à exercer une fonction consultative.

Les agents nigérians sont rattachés à l’agence nigériane de lutte contre la drogue (NDLEA).

Les autorités chargées de mener les opérations sur le terrain assumeront la responsabilité technique du projet. L’ODM se chargera quant à lui de la coordination et de l’administration.