Visite de travail de Karin Keller-Sutter dans la Principauté de Liechtenstein

Berne, 22.11.2021 - La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter s’est entretenue lundi 22 novembre 2021 à Vaduz avec la cheffe adjointe du gouvernement du Liechtenstein Sabine Monauni de différentes questions ayant trait aux migrations et à l’asile, notamment de la réforme du système européen de l’asile et des migrations et de la situation à la frontière de l’UE avec la Biélorussie. Avec la ministre des infrastructures et de la justice Graziella Marok-Wachter, les discussions ont porté sur la lutte contre les violences sexuelles et la violence domestique. Madame Keller-Sutter a également rencontré le chef du gouvernement, Daniel Risch, ainsi que Son Altesse Sérénissime le Prince héréditaire Alois von und zu Liechtenstein, au château de Vaduz.

Pendant l’heure qu’a duré leur rencontre, la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter et la cheffe adjointe du gouvernement Sabine Monauni ont discuté de la réforme du système européen de l’asile et des migrations. Des contrôles efficaces et des procédures rapides aux frontières extérieures de l’UE, la lutte contre les migrations secondaires et une politique commune en matière de retour des migrants frappés d’une décision de renvoi sont autant d’éléments qui revêtent une importance cruciale pour la Suisse. Tant qu’il n’est pas possible d’avancer dans ce vaste chantier de réforme, des progrès rapides sur certains volets sont essentiels, a déclaré Madame Keller-Sutter, soulignant à l’issue de la rencontre combien le Liechtenstein est un partenaire important de la Suisse dans le domaine de Schengen et Dublin. Les deux pays suivent en effet une approche similaire à bien des égards et se soutiennent mutuellement dans les instances européennes concernées. Madame Kuller-Sutter a saisi l’occasion pour remercier le Liechtenstein de l’excellente coopération.

Les deux ministres ont aussi parlé de la situation à la frontière entre la Biélorussie et les pays Schengen voisins et évoqué la situation à la frontière entre la Suisse et l’Autriche.

Enfin, un autre sujet abordé a été la manière de garantir, à l’avenir, que des personnes exclues des jeux en Suisse ou au Liechtenstein ne puissent pas jouer dans un casino de l’autre pays. Un accord est en préparation pour permettre le partage de données nécessaires à cette fin. Les deux parties ont exprimé le souhait d’une conclusion rapide.

Discussion sur des mesures pour lutter contre la violence domestique

Madame Keller-Sutter a exposé à la ministre des infrastructures et de la justice Graziella Marok-Wachter la révision en cours du droit pénal visant à mieux tenir compte des droits des victimes de violences sexuelles et l’a informée de nouvelles mesures destinées à lutter contre la violence domestique : à partir de janvier 2022, les autorités cantonales compétentes pourront surveiller électroniquement le respect des interdictions de contact et des interdictions géographiques prononcées. Les cantons conduiront en outre des projets pilotes pour l’emploi de boutons d’alarme.

La conseillère fédérale a également rencontré le chef du gouvernement Daniel Risch pour un bref entretien. Elle a conclu son déplacement au Liechtenstein par une visite à Son Altesse Sérénissime le Prince héréditaire Alois von und zu Liechtenstein, au château de Vaduz.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication DFJP, T +41 58 462 18 18


Auteur

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Dernière modification 02.07.2020

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.metas.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-86000.html