Empêcher le recrutement et l'entraînement de terroristes

Berne. Le Conseil fédéral a donné un signal fort en approuvant mercredi l'adhésion de la Suisse à la convention du Conseil de l'Europe pour la prévention du terrorisme. Cette convention, qui sera signée prochainement par un représentant de notre pays, interdit notamment la provocation publique au terrorisme ainsi que le recrutement et l'entraînement de terroristes.

La convention du Conseil de l'Europe pour la prévention du terrorisme, entrée en vigueur en 2007, oblige les Etats Parties à qualifier d'infractions pénales certains actes pouvant conduire à la commission d'infractions terroristes. Parmi ces actes, on trouve concrètement la provocation publique au terrorisme ainsi que le recrutement et l'entraînement de terroristes. La nouvelle convention viendra compléter les accords sur la lutte contre le terrorisme déjà mis en œuvre par la Suisse.

Le droit suisse satisfait déjà pour une grande part aux exigences de la convention. Il restera à examiner notamment la création d'une nouvelle norme légale étendant la punissabilité aux actes commis en amont d'une infraction terroriste planifiée. Dans tous les cas, une telle extension devra respecter le principe de proportionnalité, ce qu'exige également la convention, et exclure toute atteinte inutile aux libertés fondamentales.

Une fois la convention signée, le Département fédéral de justice rédigera le message en vue de sa mise en œuvre.

Documents

Dernière modification 28.06.2012

Début de la page

Contact

Office fédéral de la justice
Andrea Candrian
Bundesrain 20
CH-3003 Berne
T +41 58 462 97 92
F +41 58 462 78 79

Imprimer contact

https://www.ejpd.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/news/2012/2012-06-281.html