L’ancien conseiller aux États Hansruedi Stadler nommé délégué pour les victimes de mesures de coercition à des fins d’assistance

Berne. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a nommé un délégué pour les victimes de mesures de coercition à des fins d’assistance. Il s’agit de Hansruedi Stadler, 59 ans, ancien conseiller aux États PDC pour le canton d’Uri. M. Stadler se chargera de coordonner les demandes des victimes. Une cérémonie de commémoration aura lieu le 11 avril 2013.

Jusqu’au-delà du milieu du 20e siècle, de nombreux enfants ont été retirés de familles pauvres et placés, pour y travailler, dans des exploitations agricoles. Le plus souvent, l’intention, louable, était de pourvoir au bien de l’enfant en lui assurant de pouvoir manger à sa faim. Nombre de ces enfants placés de force devaient cependant travailler dur, dans des conditions difficiles.

Cérémonie de commémoration pour les victimes de mesures de coercition à des fins d’assistance

Le Conseil fédéral entend participer au travail de mémoire sur ce chapitre de l’histoire suisse. Le sort des enfants placés de force ne saurait cependant être distingué de celui des autres victimes de mesures de coercition prises à des fins d’assistance. Le Département fédéral de justice et police (DFJP) participera donc, le 11 avril 2013, à une cérémonie de commémoration pour les victimes de mesures de coercition à des fins d’assistance. Les détails de cette cérémonie sont en train d’être mis au point en collaboration avec des représentants des cantons et des communes, diverses organisations et représentants des personnes concernées, mais aussi les églises nationales et l’Union suisse des paysans.

Un délégué chargé de coordonner les activités

Le travail de mémoire sur la question des victimes de mesures de coercition à des fins d’assistance est une tâche complexe qui soulève de nombreuses questions historiques et juridiques. Dans ces circonstances, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a décidé de nommer un délégué en la personne de l’ancien conseiller aux États Hansruedi Stadler. Il restera après la cérémonie l’interlocuteur auquel peuvent s’adresser les personnes concernées, dont il coordonnera les demandes. Sa mission consiste par ailleurs à arbitrer entre les souhaits des personnes concernées, les besoins des cantons et des communes, et les possibilités de la Confédération.

Un mandat en vue d’une recherche historique approfondie

Le thème des enfants placés n’a pas fait, à ce jour, l’objet d’une recherche historique approfondie à l’échelle de la Suisse. C’est la raison pour laquelle le DFJP, en septembre 2012, a donné un mandat de recherche pour l’établissement d’une vue d’ensemble de tous les travaux existants. Le résultat servira de base pour un futur travail de recherche historique.

Liens

Dernière modification 19.12.2012

Début de la page

Contact

Service de communication du DFJP
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
T +41 58 462 18 18
F +41 58 462 40 82
info@gs-ejpd.admin.ch

Imprimer contact

https://www.ejpd.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/news/2012/2012-12-192.html