Vivre dans le respect des principes de la liberté et de l’autodétermination

Résumé de l’allocution du 1er août du conseiller fédéral Christoph Blocher

Communiqués, DFJP, 31.07.2006

Berne, le 1.8.2006. La liberté individuelle permet toujours de concilier les différents intérêts, opinions, confessions, langues, et générations qui se côtoient en Suisse. Ce n’est qu’ainsi que notre nation issue d’une volonté politique commune peut vivre dans le respect des principes de la liberté et de l’autodétermination. Le principal message à tirer des 715 ans d’histoire de la Confédération helvétique et du Pacte fédéral de 1291 est la devise qui a fait la solidité et la prospérité de notre pays : une Suisse ouverte au monde mais préservant résolument sa liberté d’action, ainsi que l’a souligné le conseiller fédéral Christoph Blocher dans l’allocution qu’il a prononcée à l’occasion de la fête nationale.

Le conseiller fédéral Christoph Blocher souligne, dans ses quatre allocutions du 1er août – prononcées à Mont-sur-Rolle (le 31.7.06), puis à Uster, à Kerns et à Oberwald – le caractère indissociable de la liberté, de l’autodétermination et de la responsabilité personnelle. Ces trois valeurs fondamentales ont, dit-il, fait la force et la prospérité de la Suisse, en offrant stabilité et prospérité à chacun.
 
Dans l’esprit de son message, le conseiller fédéral exhorte autorités et politiques à préserver la souveraineté nationale de toute tutelle moralisatrice et de l’emprise de donneurs de leçon.
 
La volonté d’autodétermination de la Suisse a toujours été menacée au cours de son histoire. Aujourd’hui, le danger est plus insidieux: la tendance est à l’internationalisation, au besoin de contracter des alliances puissantes, à l’adhésion à des organisations supranationales et les élites politiques se précipitent dans ce qui s’avère être de mauvaises voies pour la Suisse. Le conseiller fédéral Christoph Blocher ne s’oppose pas à l’ouverture de la Suisse au monde, tant s’en faut. Mais en s’ouvrant au monde, la Suisse ne doit pas se déposséder de ses capacités d’action.
 
Le conseiller fédéral invite les citoyens et les citoyennes à vivre pleinement la démocratie directe et à faire usage de leurs droits politiques. Encore faut-il que les politiques expliquent la teneur de leurs projets aux citoyens et aux citoyennes de façon intelligible. C’est un impératif démocratique.
 
Le conseiller fédéral Blocher insiste sur l’importance de la fête nationale: c’est,
dit-il, l’Histoire qui nous réunit par delà les soucis du quotidien, les lois en constante mutation, les guerres de tranchée auxquelles se livrent certains politiques et les intérêts particuliers des différents groupuscules. C’est l’Histoire qui confère son identité à la Suisse. C’est pourquoi il est très important de redécouvrir l’histoire de son pays, et cette journée du 1er août s’y prête tout particulièrement.
 
Il est indéniable que la Suisse a également commis des erreurs tout au long de son histoire. La journée de la fête nationale n’est donc pas l’occasion de célébrer son infaillibilité, mais d’évoquer avec gratitude notre pays, son histoire et les hommes et les femmes qui ont fait et qui font la Suisse. Que la fête nationale ne se fête pas, sous forme de festivités officielles centralisées un seul lieu pour l’ensemble du pays, contrairement à ce qui se fait dans d’autres pays, mais qu’elle soit organisée sous forme de petites fêtes de même caractère dispersées dans toute la Suisse est symbolique : la fondation de la Suisse n’est pas le résultat d’un édit royal mais la concrétisation de la volonté d’indépendance de citoyens et de citoyennes.

Link

  • Allocution du 1er août du conseiller fédéral Christoph Blocher

    Dans son allocution du 1er août, le conseiller fédéral Christoph Blocher s’est exprimé sur l’identité de la Suisse. Cette dernière repose notamment sur les trois piliers que sont la vo-lonté de liberté, l’autodétermination et la responsabilité personnelle dont l’expression immé-diate est la démocratie directe. C’est pourquoi il s’impose de célébrer ces valeurs dans un esprit de gratitude en ce 715e anniversaire de la Suisse.

vers le haut Dernière modification 31.07.2006

Contact

Service d'information DFJP
T
+41 58 462 18 18
Contact