L’Office fédéral de métrologie (METAS) devient un Institut fédéral

Mots-clés: Métrologie

Communiqués, Le Conseil fédéral, 19.03.2012

Berne. Le 1er janvier 2013 l'Office fédéral de métrologie (METAS) deviendra l'Institut fédéral de métrologie, c'est-à-dire un établissement de droit public doté de sa propre comptabilité. Le Conseil fédéral a désigné les membres du Conseil de l’Institut. Avec cette nomination, les organes du futur Institut fédéral de métrologie sont au complet: le Conseil de l’Institut et sa présidente, l’organe de révision et le directeur.

Le 1er janvier 2013, l’Office fédéral de métrologie (METAS) deviendra un Institut fédéral de métrologie, respectivement un établissement de droit public doté de sa propre comptabilité. L’adoption de la nouvelle loi fédérale sur la métrologie (LMétr) et de la loi fédérale sur l’Institut fédéral de métrologie (LIFM) a rendu ce transfert possible. Les deux lois entreront entièrement en vigueur le 1er janvier 2013.

Nomination des membres du Conseil de l‘Institut
Le Conseil de l’Institut est l’organe de décision suprême de l‘Institut. Il surveille la direction, veille à la mise en œuvre des objectifs stratégiques du Conseil fédéral et adopte le budget.

La professeure Martina Hirayama a été nommée présidente du conseil de l’Institut. Elle est directrice de l’Ecole d’ingénieurs, membre de la direction de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) et présidente du domaine d’encouragement micro- et nanotechnologies, ainsi que vice-présidente de la Commission pour la technologie et l’innovation (CTI). Auparavant, elle était CEO de la Global Surface AG, une entreprise essaimée de l’EPF.

Le Conseil de l’Institut compte cinq membres: la présidente, le professeur Ulrich W. Suter, le professeur Thierry J.L. Courvoisier, Tony Kaiser et Matthias Kaiserswerth.

Ulrich W. Suter, président de l’Académie des sciences techniques (ASST), a été professeur en chimie des polymères à l’EPFZ de 1988 à 2008. De 2001 à 2005, en tant que vice-président pour la recherche, il a en outre été membre de la direction de la haute école EPF. Il préside le conseil d’administration d’une société participante de l’EPFZ et il est membre des conseils d’administration de plusieurs entreprises de l’industrie des matières plastiques.

Thierry J.L. Courvoisier, professeur d’astrophysique à l’Université de Genève, a été élu président de l’Académie des sciences naturelles (ASSN).

Tony Kaiser est senior consultant auprès de la Consenec AG à Baden-Dättwil. Depuis 2004, il préside la Commission fédérale pour la recherche énergétique (CORE). Il a passé son doctorat en chimie physique, et jusqu’en 2011, il travaillait chez ALSTOM (Schweiz) AG comme responsable des programmes technologiques à long terme pour les centrales électriques.

Matthias Kaiserswerth est directeur du Laboratoire de recherche IBM à Zurich et vice-président du Global Systems Management and Compliance Area Strategy d’IBM Research. Le docteur en informatique a travaillé au Laboratoire de recherche IBM, d’abord comme collaborateur scientifique, puis comme chef de division. De mi 2002 à fin 2005, il a dirigé une unité commerciale IBM. En 2006, il a été nommé directeur du Laboratoire de recherche IBM.

Le Contrôle fédéral des finances a été nommé organe de révision de l’Institut. Christian Bock, directeur en exercice de l’Office fédéral de métrologie (METAS) a été nommé directeur de l’Institut fédéral de métrologie.

Infos complémentaires

vers le haut Dernière modification 19.03.2012

Contact

Contact / renseignements

Institut fédéral de métrologie
T
+41 58 387 01 11
Contact