Fête du travail : la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga dialogue avec les employés d’un chantier

Mots-clés: Marché du travail

Communiqués, DFJP, 01.05.2017

À l’occasion de la fête du travail, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga est allée le 1er mai à la rencontre de travailleurs sur un chantier à Sion. Elle s’est entretenue avec des employés de différents métiers de la construction actuellement actifs sur le chantier du Campus Energypolis. L’échange a porté sur des questions telles que l’attrait des métiers de la construction pour les jeunes, les conditions de travail ou la cohabitation entre travailleurs de diverses origines.

Un ouvrier prend un selfie avec la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga
enlarge_picture Un selfie avec la conseillère fédérale: un ouvrier profite de l’occasion (Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Le 1er mai, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga va traditionnellement à la rencontre de travailleuses et de travailleurs sur leur lieu de travail. Elle s’est rendue cette année sur le chantier du futur Campus Energypolis, à Sion. Actuellement, entre 40 et 50 personnes sont actives sur ce chantier. Les trois nouveaux bâtiments en construction doivent accueillir dès la rentrée d’août 2020 des étudiants et chercheurs de la Haute Ecole spécialisée du Valais (HES-SO Valais-Wallis) et de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Après une visite du chantier conduite par le syndicat UNIA, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a eu des discussions plus approfondies avec une dizaine d’employés. Ceux-ci représentaient diverses professions et nationalités, ainsi que différentes catégories d’âge et de niveau hiérarchique.

La thématique de l’immigration et les défis à relever pour utiliser au mieux le potentiel de main d’œuvre indigène sont particulièrement importants dans les métiers de la construction. En Suisse, près de deux tiers des employés du secteur principal de la construction sont de nationalité étrangère. Le taux de chômage est pourtant plus élevé dans la construction (5,7% en 2015) que dans la moyenne de toutes les professions (3,2%). La conseillère fédérale s’est ainsi intéressée aux possibilités offertes aux employés d’origine étrangère de bénéficier de cours de langue ou de formations en cours d’emploi, pour permettre une intégration à long terme dans le marché de l’emploi.

vers le haut Dernière modification 01.05.2017

Contact

Service d'information DFJP
T
+41 58 462 18 18
Contact