Asile : statistiques d’avril 2018

Communiqués, SEM, 14.05.2018

En avril, 1255 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit 26 de moins que le mois précédent (–2 %). Par rapport au mois d’avril de l’année dernière, le nombre de demandes a diminué de 4 % (–52). Après le faible nombre de débarquements enregistrés en février (1065 migrants) et mars (1049 migrants) 2018, en avril, la migration vers l’Italie par la Méditerranée centrale a légèrement augmenté. C’est ainsi que pas moins de 3170 migrants ont accosté sur la péninsule italienne par la voie maritime au mois d’avril. Depuis plusieurs mois, la Suisse ne constitue pas le premier pays de destination des migrants qui arrivent en Europe.

En avril, le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a traité 2321 demandes d’asile en première instance. Parmi elles, 490 ont abouti à une décision de non-entrée en matière (dont 441 sur la base de l’accord de Dublin), 550 à l’octroi de l’asile et 706 à l’admission provisoire. Le nombre de demandes en suspens en première instance s’élève à 17 465 ; il a baissé de 904 unités par rapport au mois précédent.

Les principaux pays de provenance des migrants en Suisse restent en avril l’Érythrée avec 245 demandes, soit 39 de moins qu’en mars 2018, et la Syrie (101 demandes ; –6). Puis viennent la Géorgie (93 ; –2), l’Afghanistan (85 demandes ; +5), la Turquie (69 ; +14) et l’Algérie (55 ; +4).

Toujours en avril, 558 personnes ont quitté le pays sous le contrôle des autorités. La Suisse a demandé à d’autres États Dublin de prendre en charge 603 requérants, dont 144 ont été transférés. Pour sa part, elle a reçu 552 demandes de prise en charge émanant d’autres États Dublin, et 71 personnes ont été transférées sur son territoire.

Programmes de réinstallation

Au cours du mois d’avril, 48 personnes de nationalité syrienne sont arrivées en Suisse dans le cadre du programme de réinstallation du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Le Conseil fédéral a décidé, en décembre 2016, d’admettre en l’espace de deux ans un nouveau contingent de 2000 victimes du conflit syrien. Jusqu’à fin avril 2018, 777 personnes ont ainsi été accueillies en Suisse. Ce programme s’adresse à des personnes particulièrement vulnérables qui se trouvent en Syrie ou dans les pays voisins, auxquelles le HCR a reconnu le statut de réfugié.

En outre, début avril, une quarantaine de personnes, évacuées de Libye au Niger, sont arrivées en Suisse dans le cadre de mesures d’urgence.

Infos complémentaires

Documentation

Dossier

Nouvelles

vers le haut Dernière modification 14.05.2018

Contact

Information et communication SEM
T
+41 58 465 78 44
Contact