Daniel Thelesklaf prend la tête du Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent MROS à fedpol

Mots-clés: Blanchiment d'argent

Communiqués, fedpol, 08.02.2019

Au bénéfice d’une carrière prestigieuse exclusivement consacrée à la lutte contre le blanchiment d’argent et la corruption, Daniel Thelesklaf prendra le 1er août 2019 la tête du MROS, l’unité de renseignement financier suisse.

Pour Daniel Thelesklaf, c’est un retour aux origines. Entre 1998 et 2000, il embrasse déjà la fonction de chef du Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent, qui vient alors d’être fondé. Il se lance ensuite sur la scène internationale dans une carrière d’expert indépendant en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et la corruption. Il officie notamment comme consultant pour le Fonds monétaire international (FMI), le Conseil de l’Europe, l’OCDE et l’ONU. Aujourd’hui, il dirige l’unité de renseignement financier de la Principauté du Liechtenstein. Il est également président du comité du Conseil de l’Europe pour le blanchiment d’argent Moneyval et membre du comité de pilotage du Groupe Egmont.

Traitement efficace des communications de soupçons, renforcement de l’analyse stratégique, coopération avec les acteurs internationaux et le secteur privé, les défis actuels de la lutte contre le blanchiment sont nombreux. Pour y répondre, Daniel Thelesklaf pourra compter sur ses compétences reconnues par ses pairs, son expérience, son esprit d’innovation et son large réseau national et international.

MROS est le bureau de communications en matière de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. Attentif aux besoins des partenaires nationaux et internationaux, il mène ses opérations de manière proactive, innovante et indépendante. Ses spécialistes analysent les informations pertinentes et les transmettent aux autorités de poursuite pénale compétentes si les soupçons sont suffisants. En 2017, fedpol a reçu 4684 communications, dont 51 concernaient le financement du terrorisme. La corruption est en tête des infractions préalables communiquées.

vers le haut Dernière modification 08.02.2019

Contact

Contact / renseignements

Communication fedpol
T
+41 58 463 13 10
Contact