Coronavirus : La Suisse étend les contrôles aux frontières et n’octroie plus de visas jusqu’à nouvel ordre

Afin de protéger davantage la population du coronavirus, la Suisse étend ses mesures de restriction à l’entrée aux personnes en provenance d’Espagne. Ces mesures de restriction s’appliquent dès à présent également au trafic aérien en provenance d’Italie, de France, d’Allemagne, d’Autriche et de tous les pays non-membres de Schengen. De plus, le Conseil fédéral suspend la délivrance de visas Schengen et de visas nationaux aux ressortissants d’États tiers, pour une durée fixée pour l’instant à trois mois. Ces personnes ne pourront entrer en Suisse que dans des cas exceptionnels.

Le 16 mars, le Conseil fédéral a décidé, d’une part, d’effectuer des contrôles non plus seulement aux frontières avec l’Italie, mais également à celles avec l’Allemagne, l’Autriche et la France et, d’autre part, d’introduire des refus d’entrée, tout en prévoyant des exceptions. Ces interdictions d’entrer en Suisse s’étendent désormais aussi à l’Espagne. L’entrée en Suisse en provenance de ces cinq pays Schengen n’est autorisée qu’aux citoyens suisses, aux détenteurs d’un titre de séjour suisse et aux personnes ayant un motif professionnel d’entrée en Suisse ou se trouvant dans une situation d’absolue nécessité. Le transit et le transport de marchandises restent autorisés.

Ces mesures visent à protéger la population suisse et à maintenir les capacités du système de santé suisse. Les restrictions à l’entrée et les contrôles aux frontières s’appliquent avec effet immédiat aussi au transport aérien venant d’Italie, de France, d’Allemagne et d’Autriche. Les autorités de contrôle aux frontières vont mettre en place des dispositifs à cet effet dans les aéroports. Les personnes en provenance de pays à risque qui peuvent se prévaloir d’une des exceptions ne peuvent en outre entrer sur le territoire qu’aux aéroports nationaux de Zurich, Genève et Bâle.

Entrées en provenance d’États tiers aussi uniquement à titre exceptionnel

L’entrée aux frontières extérieures Schengen sera aussi en principe interdite, à quelques exceptions près. La Suisse suit ici la pratique des autres États Schengen. Elle cesse de délivrer des visas Schengen pour une durée fixée pour l’instant à 90 jours. De même, les visas nationaux ne seront plus octroyés qu’à titre exceptionnel, par exemple aux membres de la famille d’un ressortissant suisse qui sont soumis à l’obligation de visa et ont le droit de résider en Suisse ou à des spécialistes du domaine de la santé.

Documentation

Dernière modification 18.03.2020

Début de la page

Contact

Information et communication SEM
Quellenweg 6
CH-3003 Berne-Wabern
T +41 58 465 78 44
F +41 58 465 97 56
Mobile2 +41 58 465 93 50

Imprimer contact

https://www.ejpd.admin.ch/content/ejpd/fr/home/aktuell/news/2020/2020-03-180.html