Entre coopération et frontières

Discours, DFJP, 17.10.2019

Exposé de la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter à l'Institut Suisse de recherches internationales de l’Université de Zurich

Il a toujours été dans l’intérêt de la Suisse – et cela n’a pas changé aujourd’hui – de conclure des alliances afin de lutter pour son indépendance et sa prospérité. Mais il est aussi dans notre intérêt de mettre des frontières là où nous estimons que c’est nécessaire. La mondialisation a mis un terme à la logique des deux blocs de la guerre froide. Tout est plus rapide et moins sûr, dans l’économie comme dans la politique. Aujourd’hui, c’est davantage en fonction des thèmes, et de ses intérêts, que la Suisse doit trouver la juste voie entre coopération et frontières.

*
(photo: ISRI)
  • Rede (PDF, 175.61 KB)

    (Ce document n'est pas disponible en français)

vers le haut Dernière modification 17.10.2019