Réunion de mobilisation des dirigeants du monde en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes

Discours, DFJP, 27.09.2015. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga. La parole prononcée fait foi.

Discours de la Présidente de la Confédération prononcé lors du Sommet de l’ONU sur le développement durable à New York.

Monsieur le Secrétaire Général, 
Madame la Sous-Secrétaire Générale,
Excellences,
Mesdames et Messieurs,

C’est un grand plaisir de célébrer avec vous le 20ème anniversaire de la Déclaration historique de Pékin et de son programme d’action.

Il y a 20 ans, les instruments issus de Pékin contenaient les lignes fondatrices d’une société respectueuse de l’égalité des sexes et les éléments transformateurs pour permettre un développement durable au bénéfice de toutes et tous. Il y a 20 ans, j’avais 35 ans et j’ai accueilli cette déclaration comme une victoire historique, qui me concernait et me touchait personnellement. Avec cette déclaration, le rôle de la femme dans le monde avait changé. Aujourd’hui encore, 20 ans plus tard, j’en suis reconnaissante.

Toutefois, vingt ans après, le bilan n’est pas satisfaisant :

  • Aujourd’hui encore, il y a des pays ou la femme risque des représailles simplement parce qu’elle s’engage pour les droits des femmes, pour leur liberté d’action et d’expression.
      
  • Aujourd’hui encore, la violence, ainsi que les traitements dégradants à l’encontre des femmes et des filles, continuent d’être utilisées comme armes de guerre  pour humilier l’ennemi. Et les femmes sont souvent doublement victimes, quand, après avoir été maltraitées  et abusées, elles sont rejetées par leur propre  société.
      
  • Aujourd’hui encore, l’accès aux services publics de base, tels que les soins médicaux et des infrastructures sanitaires propres et sûres n’est toujours pas garanti. Ceci est inacceptable.

La Suisse est convaincue que la réalisation de l’égalité des sexes constitue une condition incontournable pour abolir la pauvreté et contribuer à une croissance économique durable et inclusive.

Le moment est venu d’inclure les femmes et les filles comme actrices et catalyseurs du changement.

En tant que gouvernement, nous avons en outre le devoir politique de lier la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’Action de Pékin à l’Agenda 2030, afin de faire progresser sur le plan national leurs objectifs, qui sont complémentaires. 

La traduction de ces efforts dans les politiques internes reste aussi une priorité. Notre Plan d’Action national concernant l’égalité entre femmes et hommes a révélé l’an dernier que des progrès restent à faire en Suisse.

C’est donc avec vigueur que nous déployons des efforts notamment pour combattre la discrimination salariale, pour mieux concilier la vie professionnelle et familiale et pour lutter contre la violence domestique.

 
Soucieuse de renforcer encore son engagement en faveur de l’égalité, la Suisse a la ferme intention de continuer à soutenir l’action d’ONU Femmes et a augmenté sa contribution à hauteur de presque 50 mio USD pour la période 2015 à 2017. Elle s’attache aussi à ce que toutes les autres entités onusiennes dont elle soutient le mandat intègrent une perspective de genre dans leurs activités respectives. 

Enfin, la Suisse considère qu’il est fondamental que les engagements internationaux pris soient accompagnés de solides procédures de suivi. La Commission de la Condition de la Femme, du fait de sa responsabilité dans le suivi de la mise en œuvre du Programme d’action de Pékin, doit jouer un rôle central en la matière. 

 
Mesdames et Messieurs,

L’égalité des sexes, la réalisation des droits des femmes et leur autonomisation sont des objectifs à atteindre à l’horizon 2030.

Si la tâche semble ardue, c’est en joignant nos efforts de manière transrégionale et en associant la participation effective de la société civile et de l’ONU que nous pourrons relever ces défis ensemble,  guidés par la Déclaration et le Programme d’Action de Pékin et le nouvel élan donné par l’Agenda 2030. 

Je vous remercie.

vers le haut Dernière modification 27.09.2015