Besoins de protection particuliers: fedpol soutient les minorités

La sécurité des minorités ayant un besoin de protection particulier doit être améliorée. fedpol soutient depuis 2020 des organisations qui requièrent une protection particulière. On entend par minorités les groupes de personnes numériquement inférieurs au restant de la population qui se sentent liées par leur mode de vie, leur culture, leur religion, leurs traditions, leur langue ou leur orientation sexuelle. Un besoin de protection particulier est admis si la menace de terrorisme ou d'extrémisme violent est accrue.

Pour l'année 2021, fedpol a approuvé un total de sept demandes pour un montant de près de 500 000 francs. Il s'agit de renforcer les mesures en matière de protection architectonique et technique en cas d'attaque terroriste ou relevant de l'extrémisme violent, de formation dans les domaines de la gestion des risques et de la prévention des menaces, de sensibilisation et d'information.

Pour la première fois, fedpol a versé avant fin juillet 2020 près de 500 000 francs à onze organisations qui remplissent les critères de l'ordonnance sur les mesures visant à promouvoir la sécurité des minorités ayant un besoin de protection particulier (OSMP). Un groupe de suivi dirigé par fedpol est chargé d'examiner les demandes.

Dernière modification 29.01.2021

Début de la page

https://www.ekm.admin.ch/content/fedpol/fr/home/sicherheit/schutz-von-minderheiten.html