L’Afghanistan et la protection des frontières extérieures au programme des discussions entre Karin Keller-Sutter et les ministres de l’intérieur des États Schengen

Berne, 08.10.2021 - La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter s’est entretenue ce 8 octobre 2021 à Luxembourg avec les ministres de l’intérieur des États Schengen sur la nécessite d’une réaction coordonnée après la prise de pouvoir par les talibans en Afghanistan. Les discussions ont aussi porté sur la protection des frontières extérieures. La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) a mis la rencontre à profit pour des échanges bilatéraux avec ses homologues français, grec et liechtensteinoise.

Un premier échange consacré à l'Afghanistan a déjà eu lieu la veille de la réunion du 8 octobre pour faire un point de la situation et coordonner les mesures de soutien. La conseillère fédérale a déclaré durant la rencontre des ministres que l'aide sur place était pour l'heure la priorité de la Suisse, soulignant l'importance de coordonner les efforts entrepris au niveau international.

La cheffe du DFJP a rappelé que la Suisse a approuvé une contribution supplémentaire de 33 millions de francs pour l'aide humanitaire sur place, ce qui portera l'aide suisse en faveur de l'Afghanistan et des États voisins à 60 millions de francs jusqu'à la fin de 2022.
Une répartition éventuelle de réfugiés afghans devra s'inscrire dans une démarche globale, coordonnée à l'échelle internationale, ont conclu unanimement les ministres.

La protection des frontières extérieures au premier plan

Madame Keller-Sutter a par ailleurs relevé la nécessité d'une réforme du système européen de l'asile et des migrations. La situation en Afghanistan devrait nous convaincre de l'urgence de disposer d'un système à même de résister aux crises, a-t-elle insisté.

La Suisse s'est prononcée en particulier pour la mise en œuvre des mesures qui font largement consensus, comme le filtrage aux frontières extérieures. Ce mécanisme consiste en un contrôle de santé, d'identité et de sécurité systématique en cas d'entrée illégale dans l'espace Schengen. Il s'agit pour Madame Keller-Sutter d'un outil important pour garantir la sécurité dans l'espace Schengen, un objectif prioritaire de la Suisse.

Rencontres bilatérales avec plusieurs ministres

À Luxembourg, Madame Keller-Sutter a également pu s'entretenir une nouvelle fois avec le ministre français de l'intérieur Gérald Darmanin. La rencontre avec le ministre grec de l'asile et des migrations Notis Mitarachi a été l'occasion d'aborder l'imminente visite de travail de la cheffe du DFJP et le soutien de la Suisse en Grèce.

Enfin, les discussions avec la ministre de l'intérieur de Liechtenstein Sabine Monauni ont porté entre autres sujets sur le renforcement de la lutte contre la criminalité.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication DFJP, T +41 58 462 18 18


Auteur

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Secrétariat d’Etat aux migrations
https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html

Dernière modification 02.07.2020

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.ejpd.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-85407.html