Elisabeth Baume-Schneider s’engage en faveur de la coopération migratoire avec la Grèce

Berne, 02.11.2023 - La conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider était en visite en Grèce les 1er et 2 novembre 2023. Située à la frontière extérieure de Schengen, la Grèce fait face à des défis persistants en matière de migration, qui ont des répercussions sur l’ensemble de l’espace Schengen et donc aussi sur la Suisse. Par cette visite de travail, la cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) a réaffirmé l’investissement de la Suisse pour que ces défis soient maîtrisés, dans le respect des droits humains. À Athènes, Elisabeth Baume-Schneider a inauguré avec le ministre grec de l’asile et des migrations Dimitris Kairidis un projet en faveur des réfugiés et des requérants d’asile financé par la Suisse. Elle a conclu son voyage par la visite de diverses infrastructures sur l’île de Lesbos.

La Grèce est un partenaire important de la Suisse dans la coopération migratoire. Des réformes et le soutien international à la Grèce, dont celui de la Suisse, ont contribué à améliorer sa gestion des flux migratoires, les procédures d'asile et les conditions d'accueil dans les îles de la mer Égée au cours des dernières années. Comme Chypre et l'Italie, la Grèce perçoit en outre depuis un an des fonds destinés à des programmes dans les pays partenaires prélevés sur le crédit-cadre migration, prévu dans la deuxième contribution de la Suisse en faveur de certains États membres de l'UE. Le montant à disposition pour soutenir la Grèce dans ce cadre se monte à 40 millions de francs pour 4 ans, jusqu'en 2026. En raison de la forte pression migratoire, le pays continue de faire face à des défis importants. La conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider s'est entretenue de cette situation avec des représentantes et des représentants d'organisations internationales et d'ONG le 1er novembre 2023 à Athènes.

Soutien aux pays particulièrement sollicités

La contribution de la Suisse à la maîtrise des défis liés à la migration a aussi été au cœur de l'entrevue bilatérale de la cheffe du DFJP avec le ministre grec de l'asile et des migrations Dimitris Kairidis, le 2 novembre 2023 dans la capitale grecque. Les discussions ont aussi porté sur la protection des frontières dans le respect des droits humains, sur les migrations secondaires et sur la réforme du système européen de l'asile et des migrations. La conseillère fédérale a réaffirmé à cette occasion l'engagement de la Suisse en faveur de cette réforme, qui vise notamment à soutenir les pays particulièrement touchés par les flux migratoires sur les frontières extérieures de l'espace Schengen. Elle en a aussi profité pour souligner l'importance de la mise en œuvre des procédures Dublin. Alors que les transferts vers la Grèce sont suspendus depuis 2011, des contacts sont en cours tant avec la Commission européenne qu'avec les autorités grecques pour discuter des perspectives de reprise.

Aide suisse en faveur des réfugiés et des personnes vulnérables  

À l'issue de leur entretien, Madame Baume-Schneider et son homologue ont participé, avec le maire d'Athènes Kostas Bakoyannis, au lancement du projet commun « Athens Solidarity Center ». Cette structure gérée par une organisation locale vient en aide aux réfugiés et aux requérants d'asile en leur fournissant des prestations d'aide sociale, des conseils juridiques ou une prise en charge psychologique et en servant d'intermédiaire avec de potentiels employeurs. Ce projet montre le rôle primordial des initiatives issues de la société civile dans le soutien aux personnes réfugiées, s'est félicitée la cheffe du DFJP. La Suisse finance le projet à hauteur de 2,37 millions de francs au total sur trois ans dans le cadre de la deuxième contribution de la Suisse.

La conseillère fédérale a conclu son voyage par une visite sur l'île de Lesbos, où elle a pu s'informer sur place des conditions et du fonctionnement du centre d'accueil de Mavrovouni. La Suisse a apporté son soutien à cette infrastructure en aménageant l'accès à l'eau potable, ainsi qu'en livrant des équipements médicaux pour lutter contre la pandémie de coronavirus et d'autres biens d'urgence au titre de l'aide humanitaire. La cheffe du DFJP a en outre visité un lieu protégé, cofinancé par la Suisse, pour l'accueil de requérants d'asile mineurs non accompagnés et un centre pour femmes migrantes vulnérables, géré par une ONG helvétique.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication, info@gs-ejpd.admin.ch, T +41 58 462 18 18


Auteur

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Dernière modification 06.02.2024

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.rhf.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-98446.html