100 jours en fonctions : le conseiller fédéral Beat Jans présente ses priorités politiques

Berne, 02.04.2024 - « Ensemble c’est mieux » – c’est fort de cette conviction que Beat Jans exerce son mandat de conseiller fédéral. Le 2 avril 2024, le chef du Département fédéral de justice et police (DFJP) s’est adressé aux médias à Berne pour présenter ses priorités. Il entend diminuer les demandes en suspens dans le domaine de l’asile et mieux intégrer les réfugiés sur le marché du travail. Il souhaite en outre lutter contre le crime organisé et la violence domestique et s’attaquer aux discriminations salariales.

Au Centre de presse du Palais fédéral, le conseiller fédéral Beat Jans est revenu sur ses cent premiers jours en fonctions. « Le DFJP est un département au cœur de l'actualité. Proche des gens. Et c'est ce que j'aime », a-t-il expliqué. Il a expressément rendu hommage « aux nombreuses collaboratrices et collaborateurs compétents et motivés dans les offices du département comme au Secrétariat général ».

Beat Jans a par ailleurs présenté aux journalistes un aperçu de ses objectifs et de ses priorités politiques. « Ensemble c'est mieux », tel est la maxime qu'il a choisie pour guider son action de chef du DFJP. « La Suisse n'est ni une langue commune, ni une foi commune, et pas davantage une doctrine politique commune », a-t-il exposé dans son discours. « La Willensnation suisse existe par cette volonté qu'y montrent les forces politiques de faire un pas vers l'autre. Et c'est cette volonté qui nous a amené la sécurité et la liberté », en conclut-il. Il souhaite donc s'engager pour une Suisse du vivre-ensemble, dans laquelle chacun peut se sentir libre et en sécurité.

Réduire les dossiers en suspens et renforcer la sécurité

Les priorités du chef du DFJP dans le domaine de l'asile et des migrations sont entre autres de diminuer rapidement le nombre de demandes d'asile en suspens, de conclure de bons accords avec des pays de provenance et de mieux intégrer les réfugiés - notamment les personnes d'Ukraine - sur le marché du travail. Concernant la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, il entend renforcer la prévention et améliorer le partage d'informations. En tant que ministre de la justice, Beat Jans veut s'engager pour davantage de sécurité sociale et moins de pauvreté. Il entend par ailleurs poursuivre la lutte contre la violence domestique et sexuelle, en s'appuyant sur le précieux travail accompli par les conseillères fédérales qui l'ont précédé au DFJP.

Beat Jans a été élu au Conseil fédéral le 13 décembre 2023. Il a pris la tête du DFJP le 1er janvier 2024.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication DFJP, info@gs-ejpd.admin.ch, T +41 58 462 18 18



Auteur

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Dernière modification 06.02.2024

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.e-doc.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-100580.html