La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter à Vienne pour une visite de travail

Berne, 28.05.2020 - La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) Karin Keller-Sutter a rencontré jeudi à Vienne le ministre autrichien de l’Intérieur Karl Nehammer dans le cadre d’une visite de travail. Les discussions ont porté essentiellement sur l’assouplissement graduel des conditions d’entrée et la levée prévue de l’ensemble des restrictions de voyage entre la Suisse et l’Autriche à partir de la mi-juin. Les deux ministres ont confirmé l’objectif commun d’un retour prochain à la normalité. La rencontre a aussi été l’occasion d’aborder la réforme prévue de la politique migratoire européenne et la protection des frontières extérieures de Schengen.

Afin d’endiguer la propagation du coronavirus, les États Schengen ont adopté différentes mesures concernant le trafic frontalier. Ces mesures sont à présent assouplies graduellement. Début mai déjà, les ministères suisse, allemand et autrichien compétents avaient convenu de lever toutes les restrictions de voyage entre leurs pays après le 15 juin 2020, pour autant que l’évolution de la pandémie le permette. Durant sa visite, la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a informé le ministre autrichien de l’Intérieur Karl Nehammer que la Suisse allait, comme annoncé, prendre toutes les mesures nécessaires pour franchir cette étape. Pour la Suisse comme pour l’Autriche, l’assouplissement des conditions d’entrée doit se faire de manière coordonnée. La cheffe du DFJP a profité de ce premier voyage à l’étranger depuis le début de la crise liée au coronavirus pour remercier l’Autriche pour la bonne collaboration.

La Suisse, l’Autriche et l’Allemagne avaient clarifié, dès le 16 mai, les possibilités d’entrée dans leurs pays pour raisons familiales, par exemple pour les couples non mariés dont les partenaires vivent de part et d’autre de la frontière. La deuxième grande étape d’assouplissements est prévue en Suisse pour le 8 juin. À partir de cette date notamment, toutes les demandes d’autorisation de séjour ou d’autorisation frontalière déposées par des travailleurs domiciliés dans un État membre de l’UE ou de l’AELE seront de nouveau traitées normalement.

Échanges sur la politique migratoire européenne

Les échanges ont aussi porté sur la politique migratoire européenne. Madame Keller-Sutter et Monsieur Nehammer ont plaidé pour une réforme durable du système européen de l’asile et des migrations. Un système capable d’absorber les crises et une protection renforcée des frontières extérieures de Schengen sont indispensables, ont souligné les deux ministres, rappelant aussi l’importance de la lutte contre les passeurs et de l’aide sur place dans les États tiers.


Adresse pour l'envoi de questions

Service d'information DFJP, T +41 58 462 18 18


Auteur

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Dernière modification 02.07.2020

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.ejpd.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-79282.html