Visite de travail à Berne : la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter reçoit le ministre de l’Intérieur autrichien Karl Nehammer

Berne, 19.08.2021 - La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), a reçu jeudi à Berne, pour une visite de travail, le ministre de l’Intérieur autrichien Karl Nehammer. Les discussions ont porté principalement sur la question migratoire, notamment la réforme de la migration et de l’asile proposée par l’UE, la protection des frontières extérieures de Schengen et la coopération bilatérale entre la Suisse et l’Autriche.

Voilà près d'un an que la Commission européenne a présenté ses propositions pour un nouveau paquet de l'UE sur la migration et l'asile. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter et son homologue autrichien s'entendent à dire que ces propositions contiennent de nombreux éléments susceptibles de renforcer et d'améliorer durablement le système européen de l'asile, mais que les négociations n'avancent guère. Les deux ministres ont dès lors profité de leur discussion pour étudier la possibilité de dénouer ce paquet afin d'avancer concrètement sur certains points. Karin Keller-Sutter a souligné que la Suisse soutenait une approche pragmatique et s'engagerait en faveur de solutions là où un consensus est possible. Concrètement, Karin Keller-Sutter et Karl Nehammer considèrent tous deux qu'il faut renforcer la protection des frontières extérieures de l'UE, accélérer l'instruction des procédures d'asile, et s'efforcer d'aller vers l'organisation commune de renvois des requérants d'asile déboutés. Parallèlement, la Suisse et l'Autriche affirment vouloir continuer à jouer un rôle moteur et constructif dans les discussions sur le paquet proposé par la Commission.

Coopération bilatérale et protection des frontières extérieures de Schengen

La cheffe du DFJP et le ministre de l'Intérieur autrichien ont souligné le bon fonctionnement de la coopération entre les deux pays sur les questions migratoires et rappelé le but commun d'éviter les migrations secondaires dans l'espace Schengen.

Karin Keller-Sutter et Karl Nehammer ont également discuté de la protection des frontières extérieures de Schengen. Les États Schengen doivent savoir qui entre dans l'espace Schengen et qui le quitte. Cette connaissance est essentielle pour garantir la sécurité dans l'espace Schengen. Au vu des évolutions actuelles, par exemple à la frontière avec le Belarus, la Suisse et l'Autriche approuvent l'intention de l'UE de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les frontières extérieures de l'UE, comme l'a réaffirmé la présidence de l'UE lors d'une rencontre extraordinaire des ministres de la Justice et des Affaires intérieures (Conseil JAI). L'objectif est en particulier d'empêcher les franchissements irréguliers des frontières et de renforcer les capacités des États membres de renvoyer les personnes qui n'ont pas de droit de séjour, dans le respect absolu des droits fondamentaux.

Afghanistan : situation préoccupante

Les deux ministres ont également discuté de la gravité de la situation sécuritaire en Afghanistan. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a informé son hôte autrichien des dernières décisions de la Suisse. La Suisse et l'Autriche considèrent toutes deux que la priorité est actuellement à l'aide sur place. L'aide humanitaire pour l'Afghanistan devrait en outre être coordonnée au niveau européen, en étroite consultation avec les organes des Nations Unies.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication DFJP
T +41 58 462 18 18


Auteur

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Secrétariat d’Etat aux migrations
https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html

Dernière modification 02.07.2020

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.metas.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-84772.html