La conseillère fédérale Baume-Schneider au centre fédéral d’asile de Boudry (NE)

Berne, 24.04.2023 - La conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider s’est rendue lundi 24 avril 2023 au centre fédéral pour requérants d’asile de Boudry, dans le canton de Neuchâtel. Elle a échangé à cette occasion sous forme d’une table ronde avec des parlementaires fédéraux neuchâtelois, des représentants des autorités du canton et de la commune, ainsi que des milieux associatifs. Elle a eu la confirmation du fait que la situation dans et autour du centre s’est apaisée depuis plusieurs semaines, après avoir suscité de vifs débats. Le travail en commun et la concertation entre les autorités fédérales, cantonales et communales restent indispensables pour relever les défis actuels et à venir.

La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) visite des centres de la Confédération dans toutes les régions d'asile du pays. Après le Tessin en janvier, la conseillère fédérale Baume-Schneider s'est rendue au centre de Boudry lundi 24 avril 2023 en compagnie de la secrétaire d'Etat aux migrations Christine Schraner Burgener. Elle avait invité des représentants de différents milieux politiques et associatifs à une table ronde, pour s'entretenir de la situation dans et autour du centre fédéral pour requérants d'asile (CFA), qui traite un quart de toutes les demandes d'asile en Suisse.

Depuis l'an passé, la situation migratoire représente un défi pour les autorités fédérales, cantonales et communales en Suisse, avec l'arrivée massive des personnes fuyant la guerre en Ukraine, puis les nombreuses demandes d'asile depuis la fin de l'été. Grâce à la mise à disposition de structures d'hébergement temporaires avec le concours de l'armée, il a été possible d'offrir un toit et un lit à toutes les personnes qui demandaient la protection de la Suisse.

Effectifs inférieurs à la capacité maximale

L'effectif des personnes logées au CFA de Boudry a ainsi pu être réduit et stabilisé depuis le début du mois de février. Il était de de 415 en moyenne pendant le mois de mars, après avoir connu un pic à plus de 800 personnes durant l'automne 2022.

La conseillère fédérale Baume-Schneider a souligné qu'il était essentiel de ne plus dépasser la capacité maximale du centre. Celle-ci, fixée à 480 places lors de l'ouverture du centre, a été portée à 684 places pour faire face à la situation exceptionnelle provoquée par la guerre en Ukraine. Cette hausse a été rendue possible grâce à la location au canton d'un bâtiment supplémentaire jusqu'à fin 2023.

Le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) et les autorités locales collaborent étroitement, notamment dans le cadre d'un groupe d'accompagnement, tel qu'il en existe pour tous les CFA. L'association « Bien vivre à Neuchâtel », qui représente les intérêts d'habitants de Boudry, sera désormais associée aux travaux de ce groupe.

Des mesures ont été prises depuis le début de l'année pour améliorer la sécurité dans et aux alentours du CFA de Boudry. Ainsi, l'effectif du personnel de sécurité interne au CFA a été doublé depuis l'été passé. De plus, le personnel d'encadrement a également été augmenté afin d'intensifier la prévention des conflits dans le centre. A l'externe, le nombre de patrouilles pédestres en ville de Boudry a été augmenté depuis mars 2023 et leur parcours redéfini. Un contact a par ailleurs été établi avec les Transports publics neuchâtelois pour identifier les mesures susceptibles de renforcer le sentiment de sécurité dans les véhicules. La sécurité contribue à une bonne cohabitation et à un rapport de confiance avec la population, qui sont essentiels aux yeux de la conseillère fédérale.

Par ailleurs, le personnel d'encadrement du CFA a aussi été accru en réponse à la hausse du nombre de demandeurs d'asile. Des mesures de soutien du personnel sont prévues pour renforcer la prévention, notamment à travers la médiation. Les requérantes et requérants participent à des cours et programmes d'occupation plus nombreux et variés, proposés par le CFA. Des travaux d'utilité publique sont également proposés. L'an passé, les requérants ont effectué près de 79 000 heures dans ce cadre, notamment pour le compte de la commune de Boudry et des communes avoisinantes.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de communication DFJP
T +41 58 462 18 18
info@gs-ejpd.admin.ch


Auteur

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Secrétariat d’Etat aux migrations
https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html

Dernière modification 06.02.2024

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.ejpd.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-94517.html