La Suisse réaffirme sa solidarité avec l’Ukraine

Berne, 15.01.2024 - La Suisse et l’Ukraine ont salué l’intensité et le dynamisme de leurs relations bilatérales à l’occasion d’une visite officielle du président ukrainien Volodymyr Zelensky à Berne, le lundi 15 janvier 2024. Emmenée par la présidente de la Confédération Viola Amherd, la délégation du gouvernement suisse a souligné le caractère durable de la solidarité dont témoigne notre pays envers l’Ukraine. Les prochaines étapes après la réunion de dimanche à Davos des conseillers à la sécurité nationale consacrée à la formule de paix ukrainienne ont également été au centre des discussions. La Suisse s’est déclarée disposée à organiser une rencontre au sommet entre représentants de haut rang.

Du côté suisse, le conseiller fédéral Ignazio Cassis, chef du Département fédéral des affaires étrangères, et le conseiller fédéral Beat Jans, chef du Département fédéral de justice et police, ont également pris part aux discussions. Le président Volodymyr Zelensky était pour sa part accompagné du ministre des affaires étrangères Dmytro Kouleba et du chef de l’administration présidentielle d’Ukraine Andriy Yermak. Les deux délégations ont salué la coopération empreinte de confiance entre leurs États et l’intensité des contacts bilatéraux, marqués par les visites présidentielles suisses en 2022 et 2023.

La Suisse soutient depuis les années 1990, dans le cadre de sa coopération internationale, les réformes engagées par l’Ukraine. Depuis le début de la guerre lancée par la Russie contre l’Ukraine en février 2022, notre pays s’investit au surplus pour soulager la détresse de la population et pour assurer la reconstruction, tâche à laquelle le Conseil fédéral accorde une importance stratégique. Les principes de Lugano adoptés lors de la Conférence sur la reconstruction de l’Ukraine en 2022 servent de boussole politique à la reconstruction. Des fonds d’environ 1,5 milliard de francs sont prévus pour soutenir l’Ukraine, et aussi pour reconstruire le pays, dans le cadre de la coopération internationale pour la période allant jusqu’en 2028. La délégation du Conseil fédéral a souligné que la Suisse porte un grand intérêt, compte tenu des besoins et de la mobilisation de la communauté internationale, à une coordination avec d’autres pays donateurs.

Soutien au processus de paix

Les discussions ont également porté sur la réunion des conseillers à la sécurité nationale consacrée à la formule de paix ukrainienne, à laquelle ont participé plus de 80 pays dimanche à Davos. Les deux parties ont salué leur étroite collaboration dans la préparation de cette réunion. Les conseillers à la sécurité nationale se sont rencontrés pour la quatrième fois sous cette forme, cette réunion ayant pour but d’offrir une plateforme de discussions afin de parvenir à une paix complète, juste et durable en Ukraine.

La Suisse soutient la formule de paix, au même titre que toutes les initiatives qui visent à instaurer une paix durable en Ukraine. Les deux délégations ont discuté lundi des prochaines étapes en vue de cet objectif. La Suisse s’est déclarée disposée à organiser, à la demande du président ukrainien, une conférence au sommet sur la formule de paix. Les modalités pour la suite des opérations sont en cours de définition.

La Suisse participe également au Registre des dommages lancé par le Conseil de l’Europe et fait partie du noyau des États qui, constatant les lacunes du droit international en matière de responsabilités, veulent mettre sur pied un tribunal spécial pour juger les crimes de l’agression russe.

Engagement en faveur du déminage

Depuis le 24 février 2022, la Suisse a fourni une aide d’environ 400 millions de francs en Ukraine et dans les pays voisins de celle-ci au titre de la coopération internationale. Le Conseil fédéral a en outre approuvé à la fin septembre 2023 un montant de 100 millions de francs pour le déminage humanitaire. La Fondation suisse de déminage, sise à Genève, prévoit de mener un projet en 2024 dans les régions de Kharkiv et de Kherson. Enfin, une conférence de haut rang sera organisée à Genève en octobre pour discuter des défis que représente le déminage en Ukraine.

Lors de leurs discussions de ce lundi, les deux délégations ont également abordé les questions du multilatéralisme, de la sécurité alimentaire mondiale et de la migration. Depuis que la Russie a attaqué l’Ukraine le 24 février 2022, la Suisse a accordé le statut de protection S à plus de 90 000 personnes. Actuellement, quelque 66 000 personnes qui ont fui l’Ukraine vivent en Suisse bénéficiant de ce statut. La Confédération prévoit de consacrer 1,2 milliard de francs en 2024 à la protection des personnes qui ont fui l’Ukraine.

Soutien aux transports publics ukrainiens
Deux projets relevant du domaine des transports publics font partie de ceux que mène actuellement la Suisse en Ukraine. La ville de Berne a ainsi offert 11 trams à la ville de Lviv, qui pourra encore les utiliser pendant 10 à 12 ans. Ces trams à bas plancher sont notamment en service sur une nouvelle ligne menant à un hôpital, ce qui facilite le transport des patients et des blessés de guerre. Outre l’exportation des trams jusqu’en Ukraine, la Suisse finance la formation technique du personnel pour conduire et assurer la maintenance des véhicules et apporte son soutien dans la planification de la modernisation de l’ensemble du réseau de trams. La ville de Zurich mène depuis 2021 un projet similaire avec la ville ukrainienne de Vinnytsia : elle y a déjà envoyé 28 trams et prévoit d’en acheminer 8 de plus en 2024.
En outre, quelque 270 kilomètres de rails ont été remis en état en Ukraine avec le soutien de la Suisse en 2023. Grâce aux systèmes suisses de fixation des rails, les chemins de fer ukrainiens ont renforcé les lignes en direction d’Odessa et en direction de la Pologne, permettant notamment le transport de plus grandes quantités de céréales ukrainiennes et l’importation de plus grandes quantités de matériel de secours depuis l’Europe. La Suisse met de nouveau 10 millions de francs à la disposition de l’Ukraine en 2024, dans le cadre de sa coopération internationale, pour que les chemins de fer ukrainiens puissent acquérir des systèmes supplémentaires de fixation des rails.
 


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DDPS
+41 58 464 50 58
kommunikation@gs-vbs.admin.ch



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Dernière modification 06.02.2024

Début de la page

S'abonner aux communiqués

https://www.sem.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/mm.msg-id-99696.html