#DFJPnumérique

*

Entamée il y a une trentaine d’années, la numérisation revêt aussi une importance prioritaire au Département fédéral de justice et police (DFJP), où elle imprègne les activités du département.

Le DFJP exploite par exemple toute une série de systèmes d’information qui jouent un rôle central pour assurer la sécurité de la Suisse. Les forces de police, le Corps des gardes-frontière, les autorités compétentes en matière de migrations ainsi que divers autres services fédéraux et cantonaux travaillent quotidiennement avec ces systèmes. Plusieurs milliers d’utilisateurs peuvent les consulter 24 heures sur 24, y compris en déplacement, via les applications mobiles.

Dans le cadre du projet "Justitia 4.0", le DFJP travaille en étroite coopération avec de nombreux partenaires – tribunaux cantonaux et fédéraux, directions cantonales de la justice, Conférence des procureurs de Suisse, Fédération suisse des avocats, Ministère public de la Confédération – à préparer la transformation du système judiciaire suisse et son passage au numérique. Le but est que d’ici quelques années, toutes les parties puissent communiquer par voie électronique. L’OFJ pilote les travaux législatifs. 

Le domaine de l’asile mise déjà depuis plusieurs années sur des solutions électroniques. Depuis le printemps de 2019, les demandes d’asile sont traitées électroniquement dans le système eAsile, contribuant ainsi à l’accélération des procédures. La répartition des requérants d’asile et la gestion des capacités d’hébergement se font aussi de manière électronique. De même, le rapatriement des requérants déboutés et l’aide au retour (eRetour) sont toujours plus fréquemment gérés électroniquement. Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a aussi numérisé dans une large mesure divers autres processus (par ex. les procédures de traitement des demandes de naturalisation et de visas).

Le DFJP propose également une vaste gamme de prestations numériques, utilisées tous les jours par un grand nombre d’entreprises et de citoyens, par exemple pour faire établir un nouveau passeport ou une nouvelle carte d’identité ou pour commander un extrait du casier judiciaire.

Pour garantir le bon fonctionnement de tous ces processus et de toutes ces prestations, le DFJP doit actualiser régulièrement ses systèmes et ses applications et, au besoin, en développer de nouveaux.

Les champs d’application du numérique au DFJP sont variés. Ci-après une sélection de projets en cours ou déjà concrétisés.

 

Projets actuels (automne 2019):


 

Projets mis en œuvre

Infos complémentaires

Communiqués

Javascript est requis pour afficher les communiqués de presse. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas activer Javascript, veuillez utiliser le lien ci-dessous pour accéder au portail d’information de l’administration fédérale.

Vers le portail d’information de l’administration fédérale

Dernière modification 30.07.2020

Début de la page